Continuons dans la veine du dépassement des barrières linguistiques... je vais bientôt aller me frotter à la scène  danois de l'impro, auprès de la compagnie Lama. En attendant de vérifier que l'impro peut faire rire sans vocabulaire, voici deux vidéos qui me rappellent furieusement le spectacles des frères Zénith (qui allaient devenir les Deschiens plus tard), applaudissez les Umbilical Brothers, mimes et bruiteurs venus d'Australie.

J'ai beaucoup aimé le sketch du doigt qui me rappelle mon récent élan de diplomatie avec un scooter danois (what's the hell with these fucking machines !)