C'est le deuxième roman de Murakami que je lis ;le premier c'était la  course au mouton sauvage.Dans les deux, on retrouve une écriture trés belle, qui aime sonder les sentiments des gens. Le mouton sauvage nous emmene dans un conte fantastique mais seulement sur les bords, pour parler d'amour, d'amitié et de pouvoir. Pour le narrateur un roman initiatique, pour faire les comptes avec son passé et changer de regard sur les autres.


La ballade de l'impossible abandonne le fantastique pour plonger dans la complexité des rapports humains. Le narrateur est pris en tenaille entre trois personnages féminins atypiques et attachants, mais toutes les 3 trés différentes :

une amie d'enfance petite amie de son ami d'enfance ; le suicide de cet ami les a séparé puis ils se retrouvent, se voient sans savoir où ça va, puis elle craque nerveusement et part en institution.

une amie de fac, fantasque, apparemment versatile mais terriblement vivante ;

une amie de son amie internée, qui représente l'expérience, la femme mûre qui va débloquer le sac de noeuds dans la tête de ce garçon paumé entre ces personnalités féminines.

Des personnages tous marqués par le fer du destin, qui ont souffert, certains s'en relèvent et irradient leur envie de vivire, d'autres se referment sur leurs blessures.

Un magnifique roman qu'on pourrait qualifier de romans d'amour mais qui est beaucoup plus.

Cet auteur me botte franchement, je vais m'acheter son intégrale rapido je crois.

cover5